Eglise Saint-Etienne d'Essertines-en-Châtelneuf

La Chapelle et la château 

Essertine Basse, au cœur de la vallée du vizezy dans la plaine du forez proche de Montbrison. Le château de la Guillanche s'élève avec le dogon sur son, écrin rocheux, en contre bas une chapelle et des maisons le tout entourée de Remparts. En 1441 le chateau est renomé "maison forte". 

 

Dès 944 une chapelle dédié a Saint-Etienne est cité dans les possession de l'église métropolitaine de Lyon, une nouvelle mention au 12éme siecle, puis la chapelle est citée dans un testament d'Albert de Thizy,  

 

Aujourd'hui, il ne reste que des ruines du château et des maisons, la chapelle du 11 ou 12éme siècle est toujours en état, d'important travaux y sont fait au 19éme siècle.Elle porte la date de 1588.   

 

 

La chapelle composée d'une seul nef se terminant par le chœur vouté, surmonter d'un clocher mur qui contenait une cloche en 1900. Le mobilier ainsi que la chapelle et le site médiéval sont en cour de restauration depuis 2017 par les bénévoles de la commune et d'ailleurs, une association est créé.  

Les bancs, les vitraux des statues et même des cloches vont meubler la petite église. 

 

Autour les vestiges du château et des habitations sont visibles, une belle balade a faire dans l'histoire du Forez autour de ses vestiges. 

Photos des années 1900

Forez histoire 

Histoire de l'église : 

La trace d'une église sur la commune d'Essertines-en-Châtelneuf remonte a 994 lors des processions de l'église métropolitaine de Lyon, elle était sous le vocable de la Vierge. Un testament datant du 13éme siècle mentionne de façon centaine l'église. 

Dans l'église actuelle certaine maconerie pourrais dater du 15éme siecle, le porche est daté de 1598 (gravé sur une pierre). 

D'important travaux sont entrepris des 1835 avec le projet de crée une grande place devant l'église, le tour de l'église est également décaisser pour aplanir le tout, le clocher est repris en 1925 et les piliers intérieur en 1928. Au millieu du 20éme siècle une des chapelles est transformer en chaufferie.

 

A gauche du portail d'entrée un escalier en fer permet d'accéder au cloches  

Les cloches : 

Cloche 1 : 

Fondeur : HENRY ET MATHIEV CHAPPVT  en 1676 

Cloche 2 : 

Fondeur : BURDIN AINE  A LYON 1882 

Dimension : h=84, d=86,5

 

Inscription :

VESPERE ET MANE . ET MERIDIE ANNUNTIABIT . ET EXAUDIET VOCEM MEAM . / PARRAIN : CHARLES GOURE DE TRESAILLES / MARRAINE : MARIE GOURE VEUVE NEEL . D´HEYRIEUX . DONATRICE DE LA CLOCHE / J. LORTET . CURE.

Remerciements : 

La mairie pour l'accès au clocher 

le secretaire qui nous a accompagné

 

sources ; 

Forez histoire / La Diana 

Inventaire de la region Rhones-Alpes 

L'association ASPEC de la commune pour l'entretien du site d'Essertine-Basse