Les Cloches Ligériennes   

Eglise Saint-Martin de Roche-en-Forez

Histoire de l'église : 

L'origine de l'église de Roche remonte au 11éme siècle, une pancarte de cire d'encens du diocèse de Lyon signale a Roche un prieuré (fondation clunisienne) qui a du disparaitre sans laissé de trace. En 1225 le diocèse de Lyon précise que le prieur de Sails-sous-Couzan qui dépend de l'abbaye de Cluny était collateur de la cure de Roche. 

 

Dans les années 1160 la chapelle prieurale qui devait servir d'église paroissiale devait être rattaché a la paroisse d'Essertines-en-Châtelneuf, c'est au 15éme siecle que l'édifice actuelle sera construit. 

 

En 1835, le chœur menaçait de tomber en ruine, la municipalité envisage alors sa reconstruction, c'est l'architecte départementale TRABUCCO qui réalisera les plans, la commune obtient une aide de l'état (1233F), ces travaux dureront 3 ans, de 1835 à 1838, une nouvelle chaire, le dallage de l'église ainsi que les stalles et les boiseries du chœur, en 1840 un christ sculpté a été acheté et installée sur une poutre de gloire au dessus de l'entrée du chœur. c'est aussi lors de ses travaux que la clôture du chœur (barrière de communion) a été installée. Tout se mobilier disparait lors des travaux de 1970. 

 

En 1896, l'horloge est 3 cadrans sont installées. 

 

En 1970 l'église va subir d'important travaux a l'intérieur les pierres sont rejointées, les voutes restaurées, les autels latéraux  seront détruit. c'est aussi probablement 

 

Le clocher haut de 33m domine le centre bourg, a sa base on peux retrouvé un portail a 5 voussures, le porche qui abritait les portes d'entrées a été détruit, il es soutenu par des contreforts et couronné de pinacles ou de  gargouilles. 

 

La nef central longue de 28m et haute de 14m33 se termine par le chœur illuminé par 3 magnifiques vitraux, a l'entrée derrières deux portes en bois les fonds baptismaux, la nef s'élargie au nord comme au sud par 2 collatéraux, ou se trouvaient autrefois les autels dédié a Marie et a Saint-Martin (les statues sont toujours en places).

Du coté nord juste a coté des fonds baptismaux se trouve une petite porte permettant de monter dans les étages, notamment une salle haute qui renferme divers objets qui ornait l'église (statues, horloge, chemin de croix et autres). 

 

La petite histoire de la cloche 3 ; fondue en 1780 par Louis DECHARME et Alexis LIMAUX pour l'église de Boisset située dans le Cantal. Elle n'a pas été refondue lors de la révolution,  Louis DECHARME la rachète a l'état pour la revendre en 1803 au prix de 381 francs a la paroisse de Roche en Forez qui lui avais confié la refonte d'une des deux cloches du clocher. 

Nef de l'église

Source : Inventaire régionale de 2004

Bourg de Roche 

Source : Inventaire régionale de 2004

Entrepôt 1er étage du clocher

Une grande partie du mobilier qui a été retiré en 1970 est stockés dans une salle au 1er étage du clocher, on peux y apercevoir  l'ancienne horloge. 

Source : Inventaire régionale de 2004

Les Cloches : 

Cloche 1 :

Fondeur : inconnu en 1596

Poids / Diamètre : ~1430kg / 133.5cm 

Note : Ré3 

 

Cloche 2 :

Fondeur : Louis DECHARME en 1803

Poids / Diamètre : ~690kg  / ~104cm 

Note : Fa#3

 

Cloche 3 :

Fondeur : Louis DECHARME et Alexis LIMAUX en 1780

Poids / Diamètre : ~230/ ~74cm 

Note : La#3 

 

Galerie Photos  : 

Vidéo   : 

Remerciements :

  • Merci a Mme FORESTIER Bernadette qui nous ouvert le clocher et permis d'organiser la visite. et pour sa disponibilité. 
  • Merci a mon amis Arthur AUGER qui nous accompagné et pour son matériels. 
  • Merci a Don Martin Panhard qui nous permet de monter dans les clocher de la paroisse. 

 

Avec le soutien de la paroisse Sainte-Claire-Sainte-Thérèse-en-Forez et la commune de Roche-en-Forez 

 

Sources historiques : 

  • Le site du ministère de la culture POP. 
  • Les archives en lignes  départementales et Régionales. 

 

© les cloches ligériennes 2022