Église saint Jean Baptiste de saint Jean Soleymieux

Histoire de l'église : 

Saint-Jean-Soleymieux, petite commune de 850 habitants, située dans les monts du forez, depuis le 11éme siècle une source coule dans un sanctuaire a proximité d'une voie romaine, dédié a Notre-Dame-Sous-Terre, cette eau miraculeuse était bu par les habitants qui souffrais de fièvres, c'est l'origine de l'église.  

 

 

L'église sous le vocable de Saint-Jean-Baptiste, dont la partie la plus ancienne se trouve dans le chœur, qui a pour fondation la crypte dédié a Notre-Dame-Sous-Terre, petite église avec une nef. C'est lors d'une visite épiscopale en 1469 que les paroissiens demande l'agrandissement de l'église et la construction d'un clocher. 

 

Les travaux débuteront par le clocher qui selon l'usage forézien sera carré, a sa base un magnifique portail  dont les voussures reposent sur des impostes garnies de feuilles de chêne et de châtaignier. Sur la droite un ange présente le blason des Seigneurs du château du Rousset, Les LOTHON qui se trouve a quelque kilomètres de Saint-Jean qui ont financés les travaux. 

 

L'église construite sur un plan simple d'une nef centrale élargie par deux nefs latérales, du coté droit une porte permet un accès en plein pied dans l'église, de grands escalier en pierre permettent de monter jusqu'à la seconde entrée sous le clocher, l'église se trouvant en contre bas de la route il a fallut compenser le déniveler. a droite du portail une petite porte dissimule l'escalier en pierre qui permet de monter dans les étages supérieur. 

 

Au premier étage, l'accès a la charpente de la nef, cette salle sert de stockage pour du vieux mobilier notamment l'ancien maitre autel, le chemin de croix et quelques statues. au second niveau se trouve le local de l'ancienne horloge (déposée), une échelle en aluminium permet d'accéder au dernier niveau qui renferme le beffrois et les trois cloches, jusqu'en 2019 une sirène  civile était installée sur le toit.     

 

   

 

Les vitraux : 

Tous les vitraux sont signé par un certain C. BORIE 1929 ou 1930, Le-Puy-En-Velay,

Le vitrail qui représente la grotte de Massabielle,a été offert par la famille F.D en 1929.   

Notre-Dame-Sous-Terre 

Statue en bois datant du 15éme siècle, elle se trouve dans l'escalier a droite du chœur, placer derrière un plexiglass pour la protéger, cette statue es très endommagé par le temps qui passe, un tronc permet de faire un don pour l'entretien de l'église ou de faire bruler une bougie au pieds de l'autel au fond de la crypte,     

Les Cloches : 

Cloche 1 : 
Fondeur : Decharme en 1813
Note : Ré#3 

 

Cloche 2 :
Fondeur : Gédéon Morel à Lyon 
Note : Mi3 

 

Cloche 3 :
Fondeur : Decharme en 1813
Note : La3 

Galerie Photos : 

Vidéos :

Les Cloches Ligériennes remercient :  - La Mairie de Saint Jean Soleymieux qui nous a autorisée a monter dans le clocher et pour l'autorisation de sonner les cloches. - Jérome Maillards qui s'occupe de l'église et  qui nous accompagnée.  - Quentin Couturier qui nous accompagné et qui a réalisé la vidéo du plénum  Sources : Histoire de Saint Jean / source personnelles   / Archive régionale  Crédit photos et  vidéo : Kévin Chaut / Quentin Couturier  © les cloches ligériennes 2022